Liste noire : Sea Shepperd

De nombreuses critiques fusent de par le monde sur les positions ambiguës de son fondateur paul watson, tant sur ce qui se passe au sein même de ses bateaux, que certains de ses propos et amitiés douteuses.

Paul Watson, qui se définit lui-même comme un « conservationniste conservateur », a développé une amitié indéfectible pour Brigitte Bardot. Au point qu’il décide de rebaptiser en 2011 l’un de ses navires « Brigitte Bardot » (sauf sur le site de la branche française où c’est l’ancien nom qui apparaît… auraient-ils honte ?). Visiblement, la sympathie que Brigitte Bardot voue au Front national et à Marine Le Pen ne l’émeut pas plus que ça. C’est assez compréhensible quand on connaît les positions de Paul Watson sur l’immigration. En effet, il explique que « chaque année, il y a environ 3 millions de personnes de plus qui s’ajoutent à la population américaine, et la plupart viennent de l’immigration ». Et d’ajouter : « En fait, ce que nous demandons c’est de réduire les chiffres de l’immigration à des niveaux permettant d’arriver à une stabilisation de la population. Avec le seul taux de natalité aux Etats-Unis, il n’y a pas cet accroissement (de la population). L’immigration est la seule responsable. Pas seulement l’immigration mais les naissances chez les immigrés, car le taux de natalité chez les immigrés est de loin plus élevé que celui chez les non immigrés. » Tout en subtilité, il déclare que « les pays avec un taux de natalité bas ne devraient pas être pénalisés en ayant cette croissance imposée par des pays qui ont besoin de se décharger de leurs populations en excès. »

Quelque soit la cause à défendre, il y a une éthique à avoir pour être cohérent ! sea shepperd a fait son choix non-éthique !

Les commentaires sont fermés.